De l’aurore au crépuscule voir plus …

De l’aurore au crépuscule voir plus …

Louis XIV et sa cour.

avril 4th, 2011

Louis XIV et sa cour

Louis XIV et sa cour.

La cour royale est l’ensemble des personnes qui vivent dans l’entourage du roi. La structure, la fonction et la composition de ces cours évoluèrent différemment. Selon Antoine Furetière, homme d’Eglise, poète et lexicographe du XVIIe, la cour est le lieu où habite le roi. C’est aussi le roi et son conseil, et tous les officiers et la suite du prince ainsi que les manières de vivre à la Cour.

4000 à 5000 nobles vivent à la Cour toute ou une partie de l’année. À ceci s’ajoutent plus de 5000 personnes chargées de l’entretien et du fonctionnement du château et de l’administration. Avant l’installation définitive en 1682 de la Cour à Versailles, le monarque était itinérant et possédait une résidence principale. Progressivement naquit une société de cour qui s’organisait peu à peu avec ses propres coutumes et ses caractéristiques.

À partir de 1682, la cour se sédentarise à Versailles qui est alors pensé et organisé comme le centre quasi unique de la vie politique et culturelle du royaume. Versailles fut la résidence de la cour, décision de Louis XIV pour domestiquer la noblesse et consolider le contrôle royal sur la France. Le choix de Versailles ne fut pas anodin puisque le château avait l’avantage d’être proche de la ville tout en restant en dehors de la capitale et aussi parce que les espaces du château permettaient, pour la première fois, à une cour nombreuse de vivre à demeure auprès du roi.

Louis XIV fit des services de sa maison un privilège recherché par les nobles les plus fiers et Versailles devint le symbole de la Cour. Comment s’organise la vie quotidienne à la cour de Versailles sous Louis XIV ?

Versailles devient la revanche de Louis XIV sur la Fronde. A la cour de Versailles, certains sont là par droit de naissance, d’autre par obligation sociale, d’autres par intérêts ou par curiosité, d’autre enfin tout simplement pour gagner leur vie. Les familiers du château n’ont pas tous le même statut. On peut paraître à la cour sans être de cour. En effet, ceux qui après une journée passée au château, regagnent Paris le soir sont nommés galopins. D’autres, peu nombreux, possèdent en ville un hôtel particulier qui permet une vie sédentaire à proximité de la demeure royale.

LE CALENDRIER On s’attache surtout à maintenir pour l’essentiel un rythme de vie qui découle du déroulement de l’année religieuse et des saisons aussi bien que d’habitudes ancestrales. Le premier janvier demeure l’un des grands jours de Versailles avec de grands dîners et soupers. Les cérémonies comme la Chandeleur, la procession des palmes au dimanche des rameaux et Pâques, marquent la vie de Cour. Les jours comme la Pentecôte, la Fête-Dieu, la cérémonie de la Toussaint et la messe de Minuit forment les jalons de la vie de la Cour. UNE JOURNEE RYTHMEE POUR LE ROI La vie quotidienne du roi se déroule selon un rite immuable.

Ils mangeaient vite et mal pour ne pas perdre leur place au château. Ils devaient dépenser des sommes considérables. Conclusion On ne peut pas comprendre ce qu’était Versailles, si l’on ne fait pas la part du pittoresque et du désordre qui y régnait, des hommes qui l’habitaient, qui entouraient le Roi, l’étouffaient et qui composaient, avec leurs intérêts, leurs rivalités, leurs habits resplendissants, ce qu’on appelle la Cour. L’étiquette et les rangs soumettaient les courtisans à des devoirs et des obligations qui ne les empêchaient pas d’intriguer, pour une faveur, des honneurs et de l’argent.

Source:http://webcache.googleusercontent.com

Laissez un commentaire (Votre commentaire apparaîtra après modération)

Nom

Courriel (non publié)

Site